Les classe A voleront !!!

Depuis le mondial classe A en octobre 2012, on commence à voir pas mal de discussions sur la possibilité de faire voler les classe A.

De plus en plus de projets commencent à pointer le bout de leur nez: DNA testent différentes configurations hors-jauge en J ou en C+L.

Le Paradox semble pourvu d'une bonne capacité de portance mais je n'ai pas encore eu confirmation qu'il ait réussi à décoller, ni même que ce soit son objectif.

On commence également à voir apparaitre des ailettes sur les safrans mais celles-ci semblent servir à diminuer le tangage plus qu'à sustenter le bateau.

 

 

Je me penche également sérieusement sur le problème, avec un réel objectif de faire voler mon classe A.

Lors des premiers tests du foil rallongé que j'avais construit, j'ai décollé plusieurs fois, et j'ai même chaviré en arrière. L'échantillonnage de ce foil étant prévu pour être à la limite de la jauge, je l'ai raccourci depuis mais il m'arrive encore de décoller à haute vitesse: voir la vidéo à 1:50

 

Je prévois donc la réalisation de 4 foils conçus pour voler à partir de la fin de mes concours.

Les 2 foils avant sortiront du même moule que le précédent mais l'échantillonnage ainsi que la longueur seront augmentés.

Comme l'ont montré les tests de mon foil précédent, j'aurai assez de portance pour faire décoller le bateau.

Pour les foils arrière, je me suis dirigé vers les moths foilers. Après une discussion avec Henry Grateau, un pratiquant mais surtout constructeur de son propre moth foiler, le profil semble adapté aux classe A.

Henry va me fournir les parties verticales et horizontales de mes futurs foils arrière réalisées directement à partir de ses moules de moth.

Voici en photo les plans porteurs déjà réalisés.

 

Je commencerai doucement avec de grands foils avant hors-jauge pour tenter de voler à faible vitesse, puis je les raccourcirai progressivement jusqu'à rentrer dans la jauge.

De nombreux chavirages en perspective...

 

 

Le comportement de ce bateau me laisse rêveur...

Écrire commentaire

Commentaires : 0