Un projet d'école d'ingénieur

Pour cette année je suis en école d'ingénieur à l'ISMANS, axé sur les matériaux, notamment sur le calcul de structure.

Depuis 4 mois, la progression du vol est un peu en stand by. J'ai cassé 3 fois mon foil tribord, et ma version en C+L ne créer pas assez de portance pour me faire décoller. 

Mon puits de dérive n'acceptant que mon profil actuel et ne permettant pas de réglages, je suis dans une impasse pour améliorer le vol.

 

Suite à un incident sur l'autoroute, Race2 à été endommagé. Le bateau est réparable, mais sera au dessus des 75Kg. Rémy David me lègue le bateau, je dispose donc de deux plateformes sisterships.

Mon bateau Race1 restera à la Baule pour que je puisse me remettre à naviguer, et Race2 viens de rentrer dans l'atelier de l'ISMANS. 

 

Je suis actuellement entrain de créer une équipe d'étudiants ingénieurs au sein de l'ISMANS pour travailler sur le projet.

Je souhaite modifier le bateau pour: 

-  Me réavancer sur le bateau. Actuellement, je suis obligé de me mettre tellement en arrière que je n'ai plus aucun contrôle sur le bateau.

- répartir la portance sur les safrans pour soulager le foil avant

- Ecarter la distance safran-dérive

Ces trois points conduisent au même résultat: Il faut avancer le puits de dérive.

 

En parallèle de la réparation de Race2, nous créerons donc un nouveau puits de dérive plus avancé mais aussi qui possède un système de régulation de l'incidence.

 

Le projet prend une nouvelle tournure, il va maintenant falloir apprendre à déléguer, gérer une équipe et présenter son travail à des non-voileux.

Le travail sur Race2 devrait nous occuper jusqu'à début juin.

 

Autre sujet, je vais bientôt me lancer dans la recherche d'un stage pour cet été. Je n'ai pas assez de précisions pour commencer à envoyer des mails, mais je commence à rechercher des contacts.

Mon stage doit se faire dans un pays anglophone à partir du 10 juin sur une période d'environ 13 semaines. Si vous avez des pistes, vous pouvez me contacter ici

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1