3.Cahier des Charges

 

Un cata, comme tout bateau est le résultat d'un compromis. Il faut définir sa plage d'utilisation afin d'optimiser les performances pour des conditions de navigations bien définies et essayer de ne pas trop perdre en dehors des conditions optimales prévues.

 

 

                    1. Bateau typé petit temps, 10knts de vent


Condition enregistrée dans 70% des régates et la plage de vent la plus adaptée à la navigation du classe A.

Or la plupart des nouvelles carènes sont typées gros temps.

Le bateau doit lever très tôt sur une coque et retransmettre au maximum l'énergie provoquée par une rafale. Pour cela, la plate forme doit-être le plus raide possible et les dérives profondes. 

De plus, les bateaux trop mous vieillissent mal et perdent en performance avec l'âge.

       1.1.   Classe A le plus raide possible

       1.2.   Dérives longues

 

 

 

                    2. Conception

       2.1.   Ne pas refaire en moins bien ce qui existe déjà

Fixation de la poutre sur la coque non démontable.

Diffusion des efforts entre chaque raccord de deux pièces.

Ne pas trop reculer le centre de gravité ... 

       2.2.   Limiter au maximum les pièces en métal

         L'alu et le carbone ne sont pas compatibles.

         Une pièce en métal est souvent plus lourde que la même pièce en                      composite.

 

       2.3.   Finition tissus apparent, (pièces sans gel-coat)

C'est du poids de gagné que ne peuvent s'autoriser tous les constructeurs à cause du temps à passer pour poser les tissus, qui restent visibles.

 

 

Par très faible vent, la légèreté du classe A permet de se créer un vent apparent dès qu'il est sur une coque. Cette vidéo donne aussi envie d'enlever les appendices au vent inutiles qui trainent.