Diam 24

lun.

01

mai

2017

Grand Prix Guyader

Etant le bateau Guyader, c’était bien sûr un grand rendez-vous pour notre équipage. C'est la troisième régate que l'on dispute avec comme configuration: Vianney Bergot à la barre, Hugo Feydit à l'embraque et moi au poste de N°1. Après les bonnes manches réalisées au Spi Ouest France, c'est l'heure de la confirmation.

 

Pour la première journée de course, 4 parcours stadiums sont au programme. C'est une journée en demi-teinte pour nous. Un départ prématuré (BFD) nous fait rentrer 17 points au classement général. Ça coûte cher, mais surtout ça reflète une communication à bord moins efficace que sur le spi-ouest france. On fait quand même de belles choses notamment une 3ème place. 

 

Gros débriefing le soir et quelques points de progressions identifiés. Pour le deuxième jour de course c'est un raid côtier de prévu. La météo est capricieuse, 3-5knts en début de raid et 20-25knts en fin de raid. Rapide et inspiré en début de course le déficit de communication de la veille est comblé. Une grosse bascule de vent est attendu mais elle tarde à arriver. C'est ce que l'on voulait en choisissant de rester à la cote. On voit finalement arriver la bascule avec une grande bande de vent au large. Malgrés le bord de près on envoie le Genak, c'est au premier qui touche la zone de vent !

Nous ne sommes pas les premiers à toucher la bascule puisque nous avons optionné à la cote mais on avait pris suffisamment d'avance ce qui nous permet de passer en tête la première marque du parcours. Le vent est maintenant établi il nous reste à contrôler nos adversaires. Ca se passe bien au près, puis on perd de la distance au reaching avant de re-creuser l'écart au portant pour finir en tête.

 

Un bilan très positif de la régate. On confirme nos belles performances du spi-ouest france dans le vent léger, et on ajoute une bonne vitesse dans la brise avec 1 ris. On est également content d'avoir pu identifier les points faibles du premier jour, et d'avoir pu les corriger efficacement le lendemain. On remporte un raid côtier où il ne fallait rien lâcher, devant les tops teams qui préparent le tour !

1 commentaires

lun.

17

avril

2017

Spi Ouest France

Deuxième grand rendez-vous de l'année en Diam24, le Spi Ouest France. C'est parti pour 4 jours de régate entre parcours construit et Raid Cotier. Sur la ligne de départ, 33 bateaux dont une bonne partie des concurrents pour le tour de France.

 

Une mauvaise première manche le temps de prendre ses marques puis nous signons une superbe 3ème place. Sur cette belle lancée, nous sommes 4ème dans la manche suivante quand nous subissons un problème technique qui nous contraint à abandonner la manche ainsi que la suivante. Un coup dur pour le classement général. 

 

Dans la suite de la régate nous avons alterné du très bon, du bon et du moins bon. On a pas mal à travailler sur les départs et sur la vitesse dans le medium pour pouvoir être régulier. Mais c'est globalement une bonne performance pour nous avec une manche de gagnée et deux manches de 3ème. Les manœuvres sont fluides et on a la vitesse dans le petit temps.

 

Il reste à concrétiser ces bons résultats au Grand Prix Guyader. L’exercice sera légèrement différent puisque les parcours stadium seront du même type que ceux du tour de france à la voile: départs au travers. 

0 commentaires

dim.

02

avril

2017

Grand Prix de l'Atlantique

Les régates s’enchaînent, de retour dans l'Atlantique à Pornichet pour le premier grand rendez-vous. Les équipes qui préparent le tour de france sont là ! 

Pour nous c'est encore un changement d'équipage, toujours avec Vianney Bergot mais c'est Hugo Feydit qui prend le rôle de l'embraque. 

La bonne nouvelle, nous resterons dans cette configuration d'équipage pour le spi Ouest France et pour le Grand Prix Guyader. 

 

Les objectifs sont clairs, se caler en manœuvre, finir devant Homkia qui nous avait battu à Bordeaux et l'équipage Suisse qui nous avait battu à la Grande Motte.

 

On se cale rapidement en manœuvres, encore quelques erreurs qui nous coûtent des places mais ça progresse. Nous pouvons commencer à sortir la tête du bateau pour réfléchir tactique.

Le samedi nous partons sur un raid côtier, après une super tactique en baie de la Baule, nous passons la première marque du parcours en deuxième position. On se retrouve avec les bons et la moindre erreur en vitesse nous coûte des places. A mis parcours on est encore dans le bon paquet jusqu'à ce que l'on se fasse violemment percuter par un concurrent. Obligé d'abandonner le reste de la régate.

 

Le bilan est une bonne progression, les objectifs de la régates sont remplis, on finit même dans le rond or.

 

0 commentaires

dim.

26

mars

2017

Grand Prix de la Grande Motte

De retour sur l'eau deux semaines après la régate de Bordeaux.

Toujours avec Vianney Bergot, c'est cette fois-ci Mathieu Cadei qui prend le rôle de l'embraque. 

Les acquis de Bordeaux en terme de manœuvres nous font préférer le petit temps. Tout au long du week-end, nos adversaires sont les suisses. Les deux premiers équipages sont intouchables. 

Le match est serré jusqu'au dernier jour. Nous prenons une belle avance sur l'avant dernière manche du week-end puisque les suisses sont pénalisés pour un départ prématuré. Il ne nous reste qu'à assurer la dernière manche mais c'est sans compter une tactique osée des suisses qui leur donne la victoire dans la dernière manche. Une dernière manche comptant double, et nous perdons le podium pour seulement 1 point.

 

Résultat un peu frustrant pour nous. Après une victoire perdu à 1 point à Bordeaux, on rate le podium à nouveau pour 1 point. La revanche se fera dans deux semaines à Pornichet.

0 commentaires

dim.

19

mars

2017

Grand Prix de Bordeaux

Reprise des régates cette année en Diam 24.

Pour le premier rendez-vous de la saison, nous nous retrouvons en plein cœur de la ville de Bordeaux. Le cadre est magnifique et le soleil au rendez-vous.

 

C'est parti pour 3 jours de régate avec Vianney Bergot à la barre, Benjamin Monier à l'embraque, et moi au poste de N°1.

Le vent est très capricieux et perturbé par les habitations. Il faut bien lire le plan d'eau, parfois aller chercher une risée, parfois le courant. A ce jeux, on fini 2ème à seulement 1 point du premier !

L'ambiance à terre est exceptionnelle, organisée par les bénévoles du club des marins de la Lune. Le repas des équipages c'est trois fois par jour tout au long du week-end. Le club également magnifique est bâti dans une distillerie encore en activité. Convivialité, régate et belle images...

0 commentaires